Les expressions du maté expliqués en moins de 5 minutes

L’univers du maté regorge d'expressions et de vocabulaire qui peuvent sembler assez barbare à première vue pour les amateurs non-initiés. Heureusement, nous vous avons préparé un lexique complet de toutes les expressions propres au maté ! 

Mais alors, qu’est-ce qu’une bombilla ? Qu’est-ce qu’une calebasse ? Ou qu’est-ce qu’un matero ?

 

 

Les accessoires du maté


Calebasse:


La calebasse (ou mate) est un des outils principaux à la consommation de la yerba maté. En effet, c’est le récipient dans lequel est infusé la yerba maté.

Elle est issue de la courge d'amérique du sud et plus spécifiquement du sud du Brésil pour nos calebasses. Plusieurs alternatives sont présentes sur le marché telles que les calebasses en inox, en céramique ou même en plastique.


Bombilla:


La bombilla (ou paille à maté) est l’outil utilisé pour aspirer l’eau de la calebasse à maté. Elle fait office de paille ou filtre. Elle peut être en inox, aluminum, Alpaca, argent massif ou même en or !


Bomba:


La bomba est similaire à la bombilla, mais avec l’extrémité ronde. On la retrouve plus au Brésil pour la consommation du Chimarrão.


Bombillon:


La bombillon est aussi une bombilla, mais plus petite et moins lourde. Elle sera plus adaptée pour les petites calebasses.


Courge:


La courge est le fruit d’où la calebasse est issue. 


Mate:


Le mate (sans accent) est la calebasse. Cette appellation est très courante en Amérique Latine espagnol.


Thermos:


Le thermos est le récipient dans lequel l’eau chaude (ou glacée) est stockée. On l’utilise aussi pour verser l’eau dans notre calebasse.


Guampa: 


La gampa est similaire à la calebasse et est issue d’une corne de veau ou de taureau. On utilise cette appellation au Paraguay car elle convient mieux au terere - la boisson locale froide.


Cuia (calebasse brésil pour chimarrao):


La cuia est aussi la calebasse, mais au Brésil. Le récipient est le même que la calebasse ou le Mate. 


Matera: 


La matera est la sacoche à maté. Nous y trouvons le plus souvent :

  • Une calebasse
  • Une bombilla
  • De la yerba maté
  • Un thermos
matera mate yvy

 

Virola, boca :


La boca ou la bouche représente le cerclage en inox ou en alpaca de la calebasse


Alpaca:


L’Alpaca ou aussi l’argent allemand est un métal le plus utilisé en Amérique du Sud pour le cerclage de la “boca” (la bouche), mais aussi pour la confection de la bombilla.



Les préparations du maté

Terere:


C’est le maté froid ! En effet, au Paraguay, le maté est le plus souvent consommé avec de l’eau très froide voire glacée. Le climat très chaud du pays rend plus difficile la consommation du maté avec de l’eau chaude.


Lavado:


Un maté “lavado” est un maté lavé, ce qui signifie que la yerba a déjà été infusée et qu’elle n’a plus de goût. Il faut alors utiliser de la nouvelle yerba non infusée pour retrouver le bon goût du maté.


Curer sa calebasse:


Curer sa calebasse est un processus de préparation de la calebasse neuve avant la première utilisation. Cela sert à augmenter la durabilité de cette dernière, mais aussi à améliorer le goût des préparations.

Nous avons réalisé un tuto pour apprendre à curer sa calebasse à maté facilement!



Cebador:


Le Cebador est la personne en charge du maté. En effet, le maté est une boisson à partager. Le Cebador se porte responsable de la préparation de celle-ci. Il verse l’eau chaude dans la calebasse avec la yerba maté, et va réitérer cette action pour chaque personne.


Matear:


Matear est le verbe espagnol signifiant “boire un maté” en français.


Matero:


Le Matero signifie en français “amateur de maté”. Les buveurs de maté sont donc des materos.


Gaúcho:


Un gaucho est le cow-boy typique argentin, brésilien et uruguayen. Ces cavaliers gardent le bétail dans la pampa, les plaines sud-américaines.

Ils sont de grands consommateurs de maté, symboles du partage et de la convivialité propre à cette communauté. En effet, la yerba maté les aident à combattre les rudes hivers


Les type de maté


Sin Palo ou Despalada:


Directement traduit de l’espagnol “sans tige”, le maté sin palo, et est composé exclusivement de feuilles et/ou de poudre. Le maté sin palo sera plus doux que le con palo.


Con palo:


Le maté “con palo” est la maté “avec des tiges”, il est plus intense et plus amer que le maté sin palo.


Chimarrão:


La Chimarrão est un maté provenant du Brésil. C’est donc l'appellation principale de la yerba maté au Brésil. Ce maté est très différent des maté consommé dans le reste de l’amérique latine. Il est en effet très poudreux et nécessite une expérience de préparation afin de profiter pleinement du chimarrão.

 

chimarrao mate yvy

 

Polvo:


Polvo est un nom espagnol signifiant en français “poudre”. La poudre est souvent présente avec la yerba maté. Le maté polvo est le type de maté le plus consommé en Uruguay. La poudre va apporter à l’infusion une forte amertume. Préparer un maté polvo demande une expérience de préparation afin d’éviter d’ingérer la poudre. 


Maté Cocido :


Aussi appelé “maté cuit”, c’est une façon de boire le maté sans calebasse et bombilla. Nous utiliserons donc les outils utilisés pour le café ou le thé, comme les infusettes, la cafetière à piston, la boule à thé ou un filtre. 


Dulce:


Dulce signifie “doux”. Vous l’aurez compris, un maté dulce est un maté doux. On retrouve dans cette catégorie le maté vert et les matés aromatisés.


Amargo:


A contrario, le maté Amargo est un maté amère, ou fort.


Yerba maté :


C’est la plante sud-américaine utilisée pour l’infusion. Aussi appelée Ilex paraguariensis, ses feuilles sont utilisées pour la préparation du maté.



Maté Affiné :


Le maté affiné est un maté vert qui est conservé dans des conditions très particulières afin de concentrer les saveurs du maté. L’affinage va apporter des notes de fruit à coque et augmente l’amertume du maté.


Maté Torréfié : 


Comme pour le cacao ou les grains de café, le maté torréfié a subi un processus de torréfaction à haute température pendant une courte période. Le secret d’un maté torréfié de bonne qualité réside dans le temps de torréfaction ainsi que le type de maté utilisé. Nous privilégions un maté de grande qualité, naturellement très sucré afin d’obtenir une saveur caramélisée très agréable. Un maté trop torréfié aura une saveur fumée, voire brûlée.


Maté Vert :


Le maté vert est le maté fraîchement récolté. Il est très frais, et très doux. Très peu amer, ce maté se rapproche de la saveur du thé vert. Il convient parfaitement à ceux qui cherchent les bienfaits du maté sans l’amertume de celle-ci.

PARTAGER

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés